Atelier de Théâtre Corporel, dirigé par Flavia Lorenzi

Tous les jeudis de 19h30 à 22h30, à partir du 17 septembre 2015

Lieu : Confluences – 190 Bd de Charonne, 75020 Paris

Description de l’Atelier 

Ayant une formation de comédienne et danseuse, mes cours se situent à la lisière de ces deux langages. Sachant que le corps est le véhicule principal de l’expression d’un comédien, je fais en sorte que la danse nous aide à mettre nos corps dans un état plus disponible, plus actif et surtout plus créatif.

Dans un premier temps je propose des exercices engageant le corps et la parole, qui permettent à chaque participant de découvrir et développer sa propre créativité.

Un autre point sur lequel je mets l’accent est le travail choral/collectif. Il est essentiel que le groupe soit un moteur pour chacun, de sorte à ce que l’écoute de l’ensemble se développe au fil des séances. Pour cela nous développerons régulièrement de séries d’exercices collectifs, afin de se rencontrer et de travailler cette écoute.

 « Etre ensemble » est le point de départ d’un travail collectif sur le plateau, et c’est aussi le principe du chœur. Qu’est-ce qu’une présence chorale, qu’est-ce qu’exister collectivement sur un plateau ? Comment créer un  paysage scénique à partir d’un corps collectif ? Notre atelier tachera de chercher les possibles formes d’être ensemble, de se déplacer et de déambuler ensemble, afin que ce mouvement génère lui-même la chorégraphie de ce corps collectif sur scène.

Dans un deuxième temps nous aborderons la parole à partir de fragments de textes du répertoire littéraire et théâtral ; puis nous essayerons de danser quelques séquences chorégraphiques inspirées de cette dramaturgie. Enfin, nous verrons comment ces deux matériaux peuvent dialoguer sur une même scène.

Le but principal de cet atelier est de développer le talent scénique chez chaque participant, et de transmettre cet art que je pratique passionnément depuis 15 ans.

 

Informations pratiques:

Du 17 septembre au 17 décembre – tous les jeudis de 19h30 à 22h30

Lieu : Confluences, 190 bd de Charonne / Métro Alexandre Dumas ou Philippe Auguste

Tarif: 13 séances de 3h = 230€

Inscriptions : ciebrutaflor@gmail.com

 Atelier ouvert à tous !

 

DSC_0718Flavia Lorenzi

D’origine Brésilienne, Flávia Lorenzi a vécu dans la ville de São Paulo jusqu’à à l’âge de 27 ans, où elle a fait ses études d’art dramatique en tant que comédienne, et a suivi plusieurs formations de danse et improvisation. En 2004 elle fonde aux côtés d’un groupe d’artistes la compagnie de théâtre Antikatartika Teatral, avec laquelle elle crée plusieurs spectacles et tourne dans tout le Brésil. Parallèlement Flávia devient professeur d’interprétation et d’expression corporelle dans une importante école de théâtre à São Paulo et travaille en tant qu’assistante de mise en scène à de nombreux projets.

En 2008 elle s’installe à Paris pour parfaire sa formation. Elle obtient en 2012 une maîtrise en Études Théâtrales, à la Sorbonne Nouvelle (Paris III) ; sa recherche porte sur deux compagnies mondialement reconnues qui pratiquent un art à lisière du théâtre et de la danse, tout en abordant la notion de choralité.

En tant que comédienne Flavia côtoie de nombreuses compagnies et metteurs en scène, notamment le Théâtre du Soleil, le célèbre metteur en scène brésilien Antonio Araujo, Stéphane Braunschweig au Théâtre de la Colline, Mario Biagini (Workcenter of Grotowski) à La Fonderie, ou encore Yoshi Oïda, célèbre comédien de la troupe de Peter Brook.

En 2012, Flavia dirige un atelier théâtral intitulé « La Choralité dans le théâtre de Nelson Rodrigues », et intervient en tant que professeur de danse-théâtre, dans l’école d’art dramatique Studio Müller, à Paris.

La même année elle fonde la compagnie de théâtre BrutaFlor, dont le premier projet est une performance intitulée La Chambre. En novembre elle crée, au Théâtre de l’Opprimé, à Paris, le spectacle Fleur d’Obsession, d’après les œuvres du dramaturge brésilien Nelson Rodrigues. En avril 2014 elle crée Sujet pour une petite nouvelle – Une variation de La Mouette de Tchekhov.

En 2014-2015 elle intervient en tant que metteuse en scène à la Libre École Rudolf Steiner, et monte avec les élèves Beaucoup de bruit pour rien, de W. Shakespeare.