atelier : métamorphoses, pulsations et dilatations

Dirigé par VANIA VANEAU

Janvier 2015, Paris

« Mais mon corps, à vrai dire, ne se laisse pas réduire si facilement. Il a, après tout, lui-même, ses ressources propres et fantastiques; il possède lui aussi des lieux sans lieu et des lieux plus profonds, plus obstibés encore que l’âme, que le tombeau, que l’enchantement des magiciens. Il a ses caves et ses greniers, il a ses séjours obscurs, il a ses plages lumineuses. »

Michel Foucault
Le corps utopique, 1966

photos : Thanh Lai