Camille Duquesne

Comédienne, je me forme d’abord à la philosophie et rédige en 2012 un mémoire qui porte sur la solitude du spectateur théâtral. J’acquiers en parallèle une licence d’Etudes Théâtrales à Paris 8 durant laquelle je travaille notamment avec Claude Buchvald et Jean-François Dusigne, formation que je poursuis au conservatoire du 19ème arr. de Paris.

En 2014, j’entame une collaboration avec le metteur en scène Jean-Philippe Albizzati, en tant que dramaturge et comédienne dans Baal de Brecht {Théâtre de Vanves, ENSATT, Le Trident}, et avec lui je découvre l’écriture si particulière de Pasolini en étant La Femme dans Orgie {MC11, Théâtre de Vanves}. Je joue Macha dans La Mouette d’A. Tchekhov mise en scène par Urszula Mikos {MC11 de Montreuil}. Je crois à l’autodétermination du groupe et je co-crée avec Louise Blachère LES PLATEFORMES, groupe de formation collective et autodidacte. Je rencontre par ce biais la metteuse en scène Chloé Bonnifay avec qui je pars en tournée dans le Perche durant l’été 2015, en étant Catherine dans Lanceurs de graines de Jean Giono, et en 2016 avec « Où étiez-vous en février 92 » une pièce écrite à partir d’entretiens sociologiques de Pierre Bourdieu.

Actuellement, je travaille avec la compagnie Brutaflor sur une création à partir de journaux d’enfants écrits pendant les guerres {La fonderie, Le Mans}, je découvre le théâtre de rue en jouant dans Trafic mis en scène par Guillermina Celedon {création prévue Les rencontres d’ici et d’ailleurs mai 2017}, et je continue ma collaboration avec Chloé Bonnifay et la compagnie Veillée d’armes pour « Ce que je voulais garder pour moi, je te l’ai dit », un spectacle écrit par la metteur en scène à partir d’entretiens qu’elle a réalisé avec des agriculteurs {Tournée été 2017 en Basse-Normandie}.