Flavia Lorenzi

Metteuse en scène / Comédienne

D’origine brésilienne, Flávia Lorenzi est diplômée de l’école Escola Superior de Artes Célia Helena, en tant que comédienne. En 2004 elle fonde, aux côtés du metteur en scène renommé Nelson Baskerville, la compagnie de théâtre Antikatartika Teatral (AKK), avec laquelle elle crée 17xNelson – L’enfer de nous tous, d’après les œuvres du dramaturge brésilien Nelson Rodrigues. Ce spectacle, qui a rencontré beaucoup de succès, tourne pendant trois ans dans la ville de São Paulo et dans l’état Paulista. Parallèlement, Flávia travaille en tant qu’assistante de mise en scène dans plusieurs projets, notamment avec la Cie As Graças pour le spectacle Clarices, et avec la compagnie Munguza. Elle devient également professeur d’interprétation théâtrale à l’Escola Superior de Artes Célia Helena. En 2007 elle joue dans une nouvelle mise en scène de sa compagnie, Camino Real d’après Tennessee Williams.

En juin 2008 elle s’installe à Paris pour parfaire sa formation. Elle participe à différents stages, notamment au Théâtre du Soleil avec Ariane Mnouchkine, ensuite avec le célèbre metteur en scène brésilien Antonio Araujo du Teatro da Vertigem. Elle participera également au stage avec Stéphane Braunschweig au Théâtre de la Colline, et ensuite avec le metteur en scène Mario Biagini (Workcenter of Grotowski) à La Fonderie, au Mans. Plus récemment Flavia a eu l’opportunité de côtoyer Yoshi Oïda lors d’un atelier au sein de la compagnie TRAMA, ainsi que Thomas Ferrand à la Ménagerie de Verre, à Paris.

En 2009 Flavia rencontre la metteuse en scène Maria Clara Ferrer et intègre en tant que comédienne la Playground Cie. Elle jouera dans la pièce La Fragilité dirigée par Ferrer, et animera aux côtés de la metteuse en scène des ateliers de théâtre à Paris et dans le Limousin.

En 2012 elle fonde sa propre compagnie de théâtre, BrutaFlor, dont le premier projet est une performance intitulée La Chambre.
En novembre de la même année elle crée au Théâtre de l’Opprimé, à Paris, le spectacle Fleur d’Obsession, d’après les œuvres du dramaturge brésilien Nelson Rodrigues. Elle a été également co-directrice du festival Les 100 visages de Nelson Rodrigues, événement qui a eu lieu à Paris, en commémoration des 100 ans du dramaturge brésilien.
En avril 2014 elle crée Sujet pour une petite nouvelle – Une variation de La Mouette de Tchekhov.
Depuis octobre 2014, au sein de BrutaFlor, elle dirige aux côtés de Chuca Toledo un laboratoire de recherche corporelle et dramaturgique.

Parallèlement à son métier de comédienne et metteuse en scène, Flavia a une maîtrise en Études Théâtrales, à la Sorbonne Nouvelle (Paris III), où elle a fait une recherche sur la Choralité et la Chorégraphie dans les spectacles de Maguy Marin et François Tanguy.